Recherche pour l’association « S.O.S Animaux »

13022011

Bonjour,

Nous recherchons dans le cadre de l’association « S.O.S Animaux » des personnes qui accepteraient de faire don de matériels de loisirs créatifs (perles, fils,… – voir la liste à la fin).
Nous fabriquons actuellement des objets (porte clés, bijoux, animaux en perle,…) que nous vendrons au profit de l’association.
Nous allons organiser prochainement un vide grenier. Si vous avez des choses qui ne vous servent plus, mais en bonne état, nous pourrions aussi être intéressé.

Nous recherchons:

- des vieux calendriers
- des pots de yaourts en verre (pour faire des photophores)
- des perles
- autre matériel de loisirs créatifs
- des chutes de papier
- des idées
- des fleurs séchées ou artificielles
- ou bien des personnes qui accepteraient de créer pour l’association, dont les créations seront revendues au profit de l’association.
N’hésitez pas à nous contacter.

Merci de votre aide,

Charles




Le blog de l’association déménage!

11022010

Nous vous informons que le blog de l’association va être mis à part afin que ce blog reste un endroit « personnel » pour moi.
Le blog de l’association, géré par ces jeunes membres est accessible à l’adresse suivante: http://asociationanimaliere.unblog.fr

Nous commençons tout juste ce nouveau site, nous vous demandons donc un peu de patience, pour que nous puissions apporter quelques améliorations.
Vos suggestions reste les bienvenue!

Quant au blog http://faune.unblog.fr , rien ne change, il reste accessible et j’y passerais régulièrement pour rajouter quelques articles comme je l’ai toujours fait depuis décembre 2007.
Merci de votre compréhension.

Blog de l’association => http://asociationanimaliere.unblog.fr




Sauver ce cheval en cliquant avant le 15 octobre

11102009

http://www.actuanimaux.com/enevere.php




Ridan: Objectifs terre

16092009

Image de prévisualisation YouTube

Refrain
Elle pleure, elle pleure
Elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur
Dites-leur qu’ ils sont fous
« Pourquoi tu pleures ? Pourquoi tu pleures ? »
La Terre en a ras le bol un point c’est tout
________

Aujourd’hui j’ai de la chance
Je suis encore là
J’vais pouvoir voir le ciel encore une fois
L’air pur ici aussi se fait si rare
Que même les clébards disent
Qu’il y en a marre
De respirer cette merde à pleins poumons
Tout ça pour qu’un petit con
Gagne des millions
Tu sais que notre vie de chien me suffit bien
Pas besoin de choper
Le cancer des êtres humains
Nous paierons cher sans doute votre insolence
Vous jouez avec ce monde par négligence
Les frontières de vos cartes n’y feront rien
Cette Terre n’est pas à nous
Vous le saurez bien

Refrain
Elle pleure, elle pleure
Elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur
Dites-leur qu’ils sont fous
La Terre en a ras le bol comme nous

Refrain
Elle pleure, elle pleure
Elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur
Dites-leur qu’ ils sont fous
La Terre en a ras le bol un point c’est tout
« Tu pleures encores? Tu pleures encores? »
________

La nature est à moi, je suis sa mère
Vous déchaînerez mes nerfs je serai guerre
Qu’elles volent vos maisons au-delà des mers
Vous donnerez des noms à mes colères
Vous êtes la raison de vos prières
Et vous aurez raison de vos cimetières
Qu’elles jaillissent les eaux
Sur votre espèce
Vous n’aurez plus conscience
De votre petitesse
Je ferai de vos villes ce bel enfer
Plus chaleureux encore que le paradis
Vous tremblerez de peur dans vos demeures
Car l’homme a fait de l’homme
Cette chose sans vie

Refrain
Elle pleure, elle pleure
Elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur
Dites-leur qu’ils sont fous
La Terre en a ras le bol comme nous

Refrain
Elle pleure, elle pleure
Elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur
Dites-leur qu’ ils sont fous
La Terre en a ras le bol un point c’est tout

Refrain
Elle pleure, elle pleure
Elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur
Dites-leur qu’ils sont fous
La Terre en a ras le bol comme nous

Refrain
Elle pleure, elle pleure
Elle pleure ma planète
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle
Dites-leur, dites-leur
Dites-leur qu’ ils sont fous
La Terre en a ras le bol un point c’est tout

La même chanson avec de très bonne illustration ici => http://www.youtube.com/watch?v=YRN7kd_KtbE




blogday 2009

31082009

1)  http://isabelled.unblog.fr/

Le blog d’Isabelle (monalisa) :
Vous trouverez des gifs, des conseilles, des thèmes astrale et surtout une bonne amie pleine de bon conseille.

2) http://krapoarboricole.unblog.fr/

Les passionnés des arbres et de la nature, venez vous perdre dans la foret du krapo.
Vous découvrirez des arbres vénérables dans toute la France.

3) http://humeur.unblog.fr/

Pour suivre l’actualité et partager les émotions d’Isa (et oui encore une lol )

4) http://marjoledino.unblog.fr/

Si vous avez de jeune enfant ce blog est pour vous!
Vous trouverez plein d’histoire sympa pour les enfants.
Bonne lecture!

5) http://sandrinep.unblog.fr/

Les amoureux des chats aimeront ce blog.

http://technorati.com/tag/BlogDay2009

http://www.blogday.org




Découvrez Bénabar – L’effet papillon.

12082009

Découvrez Bénabar dans la chanson « l’effet papillon »!

Une chanson dont les paroles sont réaliste et plein de bon sens!

Ecoutez!

Les paroles sont juste en dessous!

Image de prévisualisation YouTube

Si le battement d’ailes d’un papillon quelque part au Cambodge

Déclenche, sur un autre continent, le plus violent des orages

Le choix de quelques-uns dans un bureau occidental

Bouleverse des millions de destins, surtout si le bureau est ovale

Il n’y a que l’ours blanc qui s’étonne que sa banquise fonde

Ça ne surprend plus personne, de notre côté du monde

Quand le financier s’enrhume, ce sont les ouvriers qui toussent

C’est très loin la couche d’ozone mais c’est d’ici qu’on la perce

C’est l’effet papillon : petite cause, grande conséquence

Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense

Qu’on l’appelle « retour de flamme » ou « théorie des dominos »

« Un murmure devient vacarme » comme dit le proverbe à propos

Si au soleil tu t’endors, de Biafine tu t’enduiras

Si tu mets une claque au videur, courir très vite tu devras

Si on se gave au resto, c’est un fait, nous grossirons

Mais ça c’est l’effet cachalot, revenons à nos moutons (à nos papillons)

Un hôtel un après-midi « aventure extra-conjugale »

Puis, le coup de boule de son mari, alors si ton nez te fait mal

C’est l’effet papillon, c’est normal fallait pas te faire chopper

Si par contre t’as mal au front, ça veut dire que c’est toi l’mari trompé

Avec les baleines on fabrique du rouge à lèvres, des crèmes pour filles

Quand on achète ces cosmétiques, c’est au harpon qu’on se maquille

Si tu fais la tournée des bars, demain, tu sais qu’t'auras du mal

Pour récupérer, à huit heures, ton permis au tribunal

C’est l’effet papillon petite cause, grande conséquence

Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense

Le papillon s’envole, le papillon s’envole

Tout bat de l’aile

Le papillon s’envole, le papillon s’envole

Tout bat de l’aile




2082009

Etes vous un "habituer" de ce blog?

  • C'est la première fois que je viens, et je reviendrais régulièrement (40%, 43 Votes)
  • Non, je viens de découvrir ce blog, parceque je cherchais une info précise, mais je ne compte pas revenir régulièrement. (24%, 26 Votes)
  • Oui et j'aime toujours autant venir ici (23%, 25 Votes)
  • Je ne suis pas satisfait de ce blog et je ne reviendrais pas (13%, 13 Votes)

Nombre de votants: 107

Chargement ... Chargement ...



Témoignage

21072009

Comme tu pourrais le voir via mon site, je fais un spectacle de contes (‘Loup, qui es-tu?’) dans le plein respect du loup (après beaucoup d’études scientifiques, éthologiques et avec des témoignages de bergers etc)
Je connais assez bien cet animal (malheureusement en captivité) et aussi ses lieux de vie sauvage en France.
Par ailleurs je suis musicien, donc ‘artiste’, pas inconnu en Bretagne depuis + de 30 ans.
Je veux signaler ma honte totale qu’un ‘artiste’ (et une municipalité) puissent considérer cet abus et cette incompréhension du loup comme un ‘oeuvre d’art’.
Bien sincèrement, John Molineux




Dog-sitting

14072009

Je suis un collégien de 14 ans, proposant ses services pour garder vos animaux de compagnie pendant vos absences, dans le département de Loire Atlantique (44)
Je suis passionné par les animaux depuis tout petit et je suis disponible toute la journée pour m’occuper de vos animaux et leurs donner tout l’amour dont ils ont besoin.
J’habite à la campagne, dans une grande maison, avec jardin clos de 1400 mètres carrées où vos animaux pourront ce défouler librement en plus d’agréable balade quotidienne sur les bords de Loire par exemple.
Voici une  photo.

Dog-sitting amimalin2

Pour plus d’info: http://dogsitter.unblog.fr/

ou

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 




Ushuaia nature (Emission du mercredi 20 Mai)

22052009

Aujourd’hui, je vais vous présenter une émission présenté par Nicolas Hulot, une personne passionnée par la nature depuis de longue années!
Vous vous en doutez surement, Ushuaïa Nature c’est l’émission que je vais vous présenter!

Voici un résumé et à la fin, vous aurez un lien ou vous pourrez voir une vidéo complète du films documantaire!

N’oubliez pas de cliquer sur le bouton « HD » après la pub de la vidéo pour que Ushuaia démarre…

Bonne lecture et bon film!

L’équipe d’Ushuaïa Nature se rend au cœur de la beauté sauvage de l’Afrique australe à la rencontre d’animaux singuliers.
Pour ce 39e numéro d’Ushuaïa Nature, Nicolas Hulot a choisi de voyager dans les airs avec peu de bruit, si ce n’est celui de l’hélice, grâce à un Woopy électrique.
Cette incroyable épopée commence en Zambie, l’ex-Rhodésie du Nord, et se poursuit jusqu’aux côtes namibiennes.
Un voyage en vol libre à la découverte d’horizons insoupçonnés.

En haut d’un mirador surplombant la canopée zambienne, Nicolas Hulot est encerclé par plus de huit millions de chauves-souris. Accompagné du biologiste Vincent Prié, il survole ensuite la zone en dirigeable.
Les deux hommes observent les nuées de chauves-souris qui trouvent refuge, au petit matin, sur les branches des arbres.
Leur exploration se poursuit dans les sous-bois.

Au nord du pays s’étendent les marais zambiens de Bangweulu. L’engin ultraléger utilisé par Nicolas Hulot est le moyen de locomotion idéal pour contempler les impressionnants troupeaux de kobs lechwe, une antilope très présente dans cette région de l’Afrique, mais aussi les zèbres, les hippopotames et les millions d’oiseaux qui migrent chaque année dans ces marais d’une superficie de 10 000 km².

Nicolas Hulot se pose dans un village de pêcheurs.
Autour d’un repas frugal, il se renseigne auprès des villageois sur la présence du bec-en-sabot, un autre hôte de cette zone marécageuse, particulièrement difficile à localiser et à approcher.
Nicolas part en pirogue à la rencontre de cet oiseau, à mi-chemin entre la cigogne et le pélican.
La progression dans ce dédale aquatique est difficile mais à force de patience et de ténacité, l’équipe d’Ushuaïa Nature parvient à approcher un bec-en-sabot niché au milieu des papyrus et des roseaux.

Les eaux marécageuses ont laissé place aux interminables dunes de sable du désert du Namib, «le désert du vide».
Toujours dans les airs, Nicolas Hulot jouit d’une place privilégiée pour observer les autruches et les antilopes.
Sur terre, il suit Vincent Prié à la découverte des plus petites espèces animales vivant dans ces dunes brûlantes (scarabées, lézards). Vincent le mène au pied d’un arbre où une colonie de tisserins sociaux a construit un nid de paille incroyable.
Après avoir observé cette espèce endémique de la région, Vincent et Peta, une jeune femme habitant ces terres, partent à la rencontre des suricates.

Nicolas met le cap sur la côte des Squelettes, surnommée ainsi en raison des centaines de navires qui y sont échoués à cause de l’épais brouillard qui masque la côte.
Ce littoral infini, apparemment hostile, abrite de gigantesques colonies d’otaries qui ont trouvé le refuge idéal entre sable et océan ; le courant froid de Benguela apportant une très importante quantité de planctons et donc de poissons.
La nouvelle période de reproduction a commencé depuis plus d’un mois et la concentration est impressionnante.
Avec le biologiste marin Laurent Ballesta, Nicolas plonge en apnée dans les vagues au milieu de milliers d’otaries.

Direction ensuite vers les villages des Himbas dans la région du Kaokoland.
Vues du ciel, leurs habitations se confondent avec le sol et l’environnement.
Nicolas rencontre Solenn Bardet, qui a passé plusieurs mois de sa vie avec une tribu d’éleveurs nomades d’Afrique ayant su préserver ses us et coutumes depuis la nuit des temps.

Partis à pied, sacs au dos dans la savane aux portes du désert, Nicolas et Vincent croisent la route de groupes d’autruches, de girafes, et font connaissance avec une petite colonie d’éléphants.
Après une première nuit de bivouac dans le canyon, Nicolas et Vincent poursuivent leur marche dans les dunes du désert à la recherche des très rares lions du désert qui se sont adaptés à ces conditions de vie difficiles.

Nicolas conclut son voyage au sommet d’un immense rocher. L’enseignement de ce périple à travers le désert est riche de sens. Dans le repli des dunes du plus vieux désert du monde, chaque espèce a su s’adapter aux conditions extrêmes de l’environnement et a élaboré ses propres méthodes pour une vie meilleure.

Voici le lien ou vous trouverez la vidéo:
http://videos.tf1.fr/ushuaia-nature/l-emission-en-integralite-4417725.html







Les chats |
lecarnetdeburidan |
connaître et protéger la na... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les réactions soulevées par...
| Documentaires gratuit pour ...
| collegepilote