Pétition pour Regina, chienne violentée et lâchement assassinée par des monstres à visage humain !

30052009

[Ceci est une pétition]

Regina était une jolie et très gentille chienne, mais très malheureuse dans son refuge de RIBERCAN en Espagne.
Elle attendait donc patiemment une famille, mais ce qu’elle n’attendait pas c’est le sort impitoyable que d’abominables criminels allaient lui faire subir : le viol !

Regina a subi le viol des hommes qui l’ont martyrisée sans l’once d’un remord ni d’un regret !
Elle est morte dans d’affreuses souffrances.
Ses parties génitales furent pénétrées par des objets.
Regina fut retrouvée dans une marre de sang !

Détruisant la clôture du refuge, ses assassins l’ont enlevée de sa minuscule niche puis, ils l’ont violée et torturée.
Le viol est un crime puni par la loi, mais double crime il y a lorsqu’il est perpétré sur des animaux, car cet acte est non seulement immoral, mais surtout contre nature :
Il n’est pas concevable que des humains puissent assouvir leurs besoins sexuels sur des animaux.
Le vice et la violence sont de pauvres palliatifs qui corrompent une société entière.
Il ne faut pas que la mort de Regina reste impunie, il FAUT, au contraire, tout mettre en œuvre pour que la zoophilie soit condamnée d’emprisonnement, comme la pédophilie conduisant au viol d’un enfant.
Les lois doivent être appliquées et aucune pression sur les juges ne doit être tolérée. Aujourd’hui, le refuge de RIBERCAN demande de l’aide!
Nous répondons donc à son appel afin que les autorités espagnoles prennent des mesures sévères contre cette ignominie.
Monsieur le Président, ne laissez pas ce crime impuni, en mémoire de regina, petite victime martyre des instincts les plus viciés des hommes, et au Nom de tous les animaux qui subissent la perversion de ces monstres que l’on dit des humains.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’expression de notre très haute considération.

SOYONS SOLIDAIRE DE CE REFUGE QUI EST DANS LA PLUS GRANDE TRISTESSE ET QUI FAIT APPEL A NOUS TOUS!

Chaque signature est une voix qui s’élève.

Puissent toutes vos voix faire l’unanimité !

Voici le lien à suivre pour les photos de Regina et les détails de sa mort horrible !

[!ATTENTION! Images insoutenables!]

http://www.protection-des-animaux.org/ipb/index.php?showtopic=24821

Pour signer la pétition, cliquez ici




Ushuaia nature (Emission du mercredi 20 Mai)

22052009

Aujourd’hui, je vais vous présenter une émission présenté par Nicolas Hulot, une personne passionnée par la nature depuis de longue années!
Vous vous en doutez surement, Ushuaïa Nature c’est l’émission que je vais vous présenter!

Voici un résumé et à la fin, vous aurez un lien ou vous pourrez voir une vidéo complète du films documantaire!

N’oubliez pas de cliquer sur le bouton « HD » après la pub de la vidéo pour que Ushuaia démarre…

Bonne lecture et bon film!

L’équipe d’Ushuaïa Nature se rend au cœur de la beauté sauvage de l’Afrique australe à la rencontre d’animaux singuliers.
Pour ce 39e numéro d’Ushuaïa Nature, Nicolas Hulot a choisi de voyager dans les airs avec peu de bruit, si ce n’est celui de l’hélice, grâce à un Woopy électrique.
Cette incroyable épopée commence en Zambie, l’ex-Rhodésie du Nord, et se poursuit jusqu’aux côtes namibiennes.
Un voyage en vol libre à la découverte d’horizons insoupçonnés.

En haut d’un mirador surplombant la canopée zambienne, Nicolas Hulot est encerclé par plus de huit millions de chauves-souris. Accompagné du biologiste Vincent Prié, il survole ensuite la zone en dirigeable.
Les deux hommes observent les nuées de chauves-souris qui trouvent refuge, au petit matin, sur les branches des arbres.
Leur exploration se poursuit dans les sous-bois.

Au nord du pays s’étendent les marais zambiens de Bangweulu. L’engin ultraléger utilisé par Nicolas Hulot est le moyen de locomotion idéal pour contempler les impressionnants troupeaux de kobs lechwe, une antilope très présente dans cette région de l’Afrique, mais aussi les zèbres, les hippopotames et les millions d’oiseaux qui migrent chaque année dans ces marais d’une superficie de 10 000 km².

Nicolas Hulot se pose dans un village de pêcheurs.
Autour d’un repas frugal, il se renseigne auprès des villageois sur la présence du bec-en-sabot, un autre hôte de cette zone marécageuse, particulièrement difficile à localiser et à approcher.
Nicolas part en pirogue à la rencontre de cet oiseau, à mi-chemin entre la cigogne et le pélican.
La progression dans ce dédale aquatique est difficile mais à force de patience et de ténacité, l’équipe d’Ushuaïa Nature parvient à approcher un bec-en-sabot niché au milieu des papyrus et des roseaux.

Les eaux marécageuses ont laissé place aux interminables dunes de sable du désert du Namib, «le désert du vide».
Toujours dans les airs, Nicolas Hulot jouit d’une place privilégiée pour observer les autruches et les antilopes.
Sur terre, il suit Vincent Prié à la découverte des plus petites espèces animales vivant dans ces dunes brûlantes (scarabées, lézards). Vincent le mène au pied d’un arbre où une colonie de tisserins sociaux a construit un nid de paille incroyable.
Après avoir observé cette espèce endémique de la région, Vincent et Peta, une jeune femme habitant ces terres, partent à la rencontre des suricates.

Nicolas met le cap sur la côte des Squelettes, surnommée ainsi en raison des centaines de navires qui y sont échoués à cause de l’épais brouillard qui masque la côte.
Ce littoral infini, apparemment hostile, abrite de gigantesques colonies d’otaries qui ont trouvé le refuge idéal entre sable et océan ; le courant froid de Benguela apportant une très importante quantité de planctons et donc de poissons.
La nouvelle période de reproduction a commencé depuis plus d’un mois et la concentration est impressionnante.
Avec le biologiste marin Laurent Ballesta, Nicolas plonge en apnée dans les vagues au milieu de milliers d’otaries.

Direction ensuite vers les villages des Himbas dans la région du Kaokoland.
Vues du ciel, leurs habitations se confondent avec le sol et l’environnement.
Nicolas rencontre Solenn Bardet, qui a passé plusieurs mois de sa vie avec une tribu d’éleveurs nomades d’Afrique ayant su préserver ses us et coutumes depuis la nuit des temps.

Partis à pied, sacs au dos dans la savane aux portes du désert, Nicolas et Vincent croisent la route de groupes d’autruches, de girafes, et font connaissance avec une petite colonie d’éléphants.
Après une première nuit de bivouac dans le canyon, Nicolas et Vincent poursuivent leur marche dans les dunes du désert à la recherche des très rares lions du désert qui se sont adaptés à ces conditions de vie difficiles.

Nicolas conclut son voyage au sommet d’un immense rocher. L’enseignement de ce périple à travers le désert est riche de sens. Dans le repli des dunes du plus vieux désert du monde, chaque espèce a su s’adapter aux conditions extrêmes de l’environnement et a élaboré ses propres méthodes pour une vie meilleure.

Voici le lien ou vous trouverez la vidéo:
http://videos.tf1.fr/ushuaia-nature/l-emission-en-integralite-4417725.html




Du trash dans la recherche: les vaches à hublot

9052009

vachehublot1.jpg

 

Avril 2009 :

http://www.youtube.com/watch?v=OtV3i80ZOfE&feature=PlayList&p=867E108BC96E3EC6&index=0

 

Oui, on en croit pas ses yeux ! C’est vraiment dégueulasse !

Et tout ça pour booster la consommation de lait et de viande, dont l’excès au quotidien est parfaitement inutile pour les surnutris occidentaux, voire dangereux pour leur santé, inique pour une juste répartition alimentaire et in fine nuisible pour la planète.

L’objectif ne vise donc que le productivisme forcené le plus cupide et condamnable puisqu’animé d’un coupable aveuglement tant écologique qu’humaniste, tout induit du plus odieux spécisme qui fait l’apanage de l’anthropocentrisme viandard invétéré.

Suite à ma dernière campagne dénonçant l’ignoble pratique, amplement reprise par des centaines de blogueurs, l’INRA en cause a déjà reçu d’innombrables plaintes et lettres de réprobation. J’exhorte toutes les bonnes consciences à redoubler d’efforts pour condamner encore et encore cette science déviante auprès du laboratoire en charge et de ses chercheurs sans conscience.

urh@clermont.inra.fr
diego.morgavi@clermont.inra.fr
cecile.martin@clermont.inra.fr

L’abjecte méthode se pratique « joyeusement » un peu partout :
http://www.flickr.com/search/?q=fistulated%20cow&w=all

Depuis longtemps, mais discrètement, en France :
http://sillon38.com/blog/2007/10/31/percer-les-secrets-de-la-rumination/

Comme en Corée :
http://www.koreus.com/video/vache-hublot.html

Et plus étrangement en Grande-Bretagne :
http://www.youtube.com/watch?v=OtV3i80ZOfE&feature=PlayList&p=867E108BC96E3EC6&index=0

Voire même sur les chevaux en Norvège :
http://www.flickr.com/photos/oddwick/1449415911/

Merci de ne pas les croire quand les bourreaux spécistes vous disent que les animaux ne souffrent pas ! Il n’y a pas très longtemps, les racistes disaient la même chose des races qu’ils jugeaient inférieures.

« Il suffit d’abaisser notre prétention à dominer la nature et d’élever notre prétention à en faire physiquement partie, pour que la réconciliation ait lieu ».

Francis Ponge

http://www.lepost.fr/article/2009/04/01/1479683_du-trash-dans-la-recherche.html




L’arrivée des phasmes au lycée

2052009

Il y a seulement quelques jours que nous avons accueillis ces charmantes petite bête.
Du Carausius morosus au Sipyloidea sipylus en passant par l’Aretaon asperrimus, ces trois espèces vont vivre exceptionnellement en cohabitation, dans un grand terrarium!

Pourquoi est-ce exceptionnelle?

Et bien parcequ’il ne faut jamais mélanger les espèces, biensure!
Après, on peut ce retrouver avec des hybride ou pire comme ces le cas avec les Phyllies :
Il se mangent entre eux!
Et oui, le phasme feuille a fait du mimétisme sa spécialité!
Mais ca a des bons et des mauvais coté!
Prenons l’exemple du Carausius
Cette insecte qui se nourris principalement de feuille de ronce va confondre le phasmes feuilles avec une feuille…
Et oui, le cannibalisme existe aussi chez les phasmes, mais ces généralement involontaire!

Dans la classe, il n’y a pas ou peu de risques de cannibalisme, car ce sont tous des phasmes bâtons (de trois espèces différente!).Clin doeil
Il y a également peu de chance d’avoir des hybride car le seul croisement possible serait avec l’Aretaon asperrimus, les deux autres espèces ce reproduise par parthénogénèse!
Par conséquent, il n’y a pas de reproduction possible avec ces espèces!
De plus le terrarium est plutôt grand!

Comment installer des phasmes dans une classe?

N’importe quel classe peut réaliser un élevage de phasme!
C’est tout ce qu’il y a de plus simple!
Il vous faut un terrarium (ou un aquarium vide) 30X30X30, du papier type »sopalin », un vaporisateur, de l’eau, des ronces et… des phasmes Clin doeil
Rien de bien compliquer à trouver!
Il faut trouver un emplacement pour mettre vos phasmes…
Dans un endroit lumineux, qui n’est pas ou peu en courant d’aire et à l’abris des mains des élèves.
Une fois que vous aurez trouver un emplacement, mettez 2 couches de sopalin au fond puis poser un petit bocal remplis d’eau avec vos ronces.

Astuces: pour éviter les noyade vous pouvez mettre des boules d’argiles dans l’eau, ça flotte et les phasmes (léger) ne pourront pas ce noyer…

Maintenant, mettez vos phasmes dans le terra…
Vous allez pouvoir débuter votre élevage!
N’oubliez pas de changer le papier et les ronces toute les semaines!
Les phasmes peuvent rester seul pendant une semaine, avec quelques précautions…
Plus longtemps, il faudra envisager de les prêter à un élève de la classe, afin qu’il s’en occupe…

Attention, le phasme est un être vivant très fragile!
Il faut donc éviter de les manipuler!
Un phasme, ça ce regarde, ça ne ce touche pas!




Ce que le chien attend de vous

1052009

Si tu dois m’adopter
Tu dois me respecter
Ne pas m’abandonner
M’aimer

En échange, je t’apporterais:
Amour, fidélité
Respect, complicité

Si tu devais m’abandonner
Ce qui n’est pas à souhaiter
Fait le dans un refuge
Ou l’on m’adoptera
Et me consacrera
Du temps

(Poème réaliser en 2008)

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube







Les chats |
lecarnetdeburidan |
connaître et protéger la na... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les réactions soulevées par...
| Documentaires gratuit pour ...
| collegepilote